L’arbre généalogique: un exercice dépassé

La première fois que c’est arrivé, c’était en 1994. À l’époque, je ne savais pas encore. Je suis revenue de l’école avec un devoir à faire avec mes parents: remplir un arbre généalogique avec le nom de mes parents, de leurs parents, de leurs grand-parents et arrière-grand-parents. À ce moment, c’était simple pour moi de le faire, mais ça avait causé quelques problèmes pour d’autres enfants de ma classe. Il y avait au moins un enfant en famille d’accueil et un dont le père était disparu dans la brume depuis belle lurette. Et aussi, celui dont les parents étaient divorcés (ils étaient encore en minorité à l’époque) qui était chez son père cette journée-là et qui n’a pas pu remplir le côté de sa mère…

Plus tard, à l’adolescence, je suis retombée sur ce travail que j’avais fait à l’école, et j’ai été très ébranlée. Foutaise! que je me disais…

Cette feuille-là m’a quand même été fort utile pour effectuer mes recherches généalogiques, notamment en me permettant d’éliminer les matches d’ADN du côté maternel. Mais je crois que de faire faire un arbre généalogique à des enfants à l’école, ça devrait être proscrit. C’est une pratique beaucoup trop discriminatoire.

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s