Le père social

On reproche souvent aux personnes conçues par procréation assistée l’utilisation du terme « père social » pour désigner l’homme qui nous a élevé sans avoir de lien génétique avec nous. Ce terme serait offensant pour la personne qui nous a élevé comme si nous étions de leur sang. Cependant, je ne connais à l’heure actuelle aucun terme qui désigne cette réalité.

« Vrai père » porte à confusion selon si on se trouve du côté de la biologie ou de la famille, et « faux père » comporte le même problème en plus d’être réellement offensant. « Père adoptif » n’est pas non plus représentatif de la réalité. Je n’ai pas été adoptée.

Bien entendu, dans la vie de tous les jour, je parle simplement de mon « père », par opposition à mon père biologique. Mais dans un contexte où je parle de ma réalité de descendante de la procréation assistée, je dois faire une distinction. Mon père social est mon père aux yeux de la société, mon père biologique est mon père aux yeux de la biologie. Qu’on accorde plus d’importance à l’une ou à l’autre m’importe peu, car selon moi, ces termes sont justes, tout simplement.

Dans une situation où notre point de vue n’est pas encore pris en compte par la majorité, il est important de se donner des termes justes pour exprimer clairement ce que nous ressentons. Un père social n’en est pas moins un père à mon avis, et s’il pense autrement, c’est dans sa perception du don de gamètes qu’il doit chercher des réponses…

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s